03/01/2006

L'amour, neuf ans après

Tu vois, ce que qui me choque en fait, mon chère con d'ex, c'est que tu puisse être illogique à ce point.
D'abord il y a elle, celle qui prétendait être une copine à moi, qui geins auprès de mes amis que je la met mal à l'aise et qui se jette dans tes bras cinq seconde après juste devant moi. En effet, les gens ont pu mesurer combien elle était mal à l'aise, la pauvre!
Et puis il y a toi qui rapplique à cette soirée de nouvel an alors que tu n'étais pas sensé y venir. En effet, les gens ont très bien compris que tu n'avais pas le choix faute de manque de soirées différentes en ce jour de l'an. Tu amènes cette fille et tu la pelote sur la piste quand je danse ou au bar quand je commande à boire.
Tu tentes de me frapper parce que j'ai mis ta petite capricieuse mal à l'aise et tu me demande de dégager. Je suis partie parce que je n'avais pas envie de me mettre à votre niveau de gosses. Mais je vais te dire une bonne chose gamin, tu savais très bien que je serais à cette soirée, tu savais très bien comment j'allais réagir en voyant cette fille dans tes bras, tu savais très bien ce que tu faisais. Tout ça tu l'as voulu! C'est toi qui a mis ta copine mal à l'aise, pas moi! Alors ne viens surtout pas me reprocher quoi que ce soit!
Une dernière chose, si j'avais su que tu pouvais être aussi con, je n'aurai pas attendu aussi longtemps pour me barrer!

16:01 Écrit par Lola dans Quoi ma gueule? | Lien permanent | Commentaires (33) |  Facebook |

Commentaires

les histoires d' amour finissent mal en général

Écrit par : Max | 03/01/2006

pfff c'est ce genre de mec qui fait que j'ai limite honte d'en être un ... quel con ...

Écrit par : le gaucher | 03/01/2006

Faut suivre... Heu... c'est lui dont tu parles dans ton premier post "Night one" ?

Écrit par : Flash | 04/01/2006

- je suis en train de découvrir ton blog, les lèvres tendues par un rictus de contentement. Content de lire quelqu'un qui parle aussi bien de soi, simplement mais en nuances, cash si possible, cru s'il le faut vraiment. Quant à ce dernier post, Dizzy (qui est un peu voyeur et qui donc se pourlèche les synapses d'être plongé ainsi dans un règlement de compte post-amoureux) a une question : pourquoi ne pas adresser cette lettre directement à l'ex-un-peu-con dont tu parles si bien ?

Écrit par : Dizzy | 04/01/2006

Une heure plus tard... Une heure à te lire (toi et tes fans d'une ponctualité amusante et compréhensible) ! Je comprends un peu mieux le sens de ton dernier post, l'évolution du ton, le côté "chatte de garde" du style... Je te remercie Lola, c'était très gai, tu m'as redonné l'envie d'écrire et crois-moi, ce n'est pas peu de chose.

Écrit par : Dizzy | 04/01/2006

oula! que dire de plus que tu as encore le respect de lui rendre hommage!
Certains connards n'ont meme pas conscience de ce que tu peux leur dire et la valeur de t mots , meme avec un dico!
Un proverbe africain dit que celui qui se fout d'un lion n'as pas intéret a être dans sa cage.....

Écrit par : dex | 04/01/2006

pleure pas lola he oui max ta raison ta vu en ce debut d'annee y a plein de petit nouveau lol ya pas que les cccc qui peuvent etre diff il y a aussi les seins hu huh hu

Écrit par : l'aigle | 04/01/2006

love dit donc tu ne serrais pas encors un petit peut amoureuse de lui ? ou c'est de l'orgueil ,,, lui c'est sure il te cherche .sa pouf c'est de la provoque comme le reste .

Écrit par : zeloda | 04/01/2006

le clito de lola est-il frais ? pas si sur !

Écrit par : jennifer | 05/01/2006

ce que je devine c'est que l'autre femme, elle l'a en effet cherché !
je vais te raconter une histoire qui m'a beaucoup amusée.
un de mes amis, séparé mais très copain avec son épouse, vivait depuis des années avec sa maîtresse. 60 ans , le gas. Beau et pas mal du tout. Une de me copine (30 ans, la fille, belle et pas mal du tout ) le séduit et ils passent un week-end ensemble. La maîtresse attitrée l'a su. Lorsqu'ils sont rentrés de leur week d'amoureux, ma copine et son nouvel amant, celui-ci a retrouvé sa porche (hé oui ! ) complètement défoncée ! La maîtressse officielle avait pris une batte de base ball et c'était défoulée sur la voiture de son Jule officiel .
J'ai hurlé de rire quand j'ai appris ça ! Je voyais si bien la cituation de la maîtresse officielle se défoulant sur la porche.

Écrit par : longuesjambes | 06/01/2006

bonne année bonne année à toi et pleins de bonnes choses pour cette année

Écrit par : coco | 06/01/2006

.... Les sentiments, c'est parfois comme le sucre glacé sur un verre de mojito...On en garde toujours un soupçon sur la langue, même quand le verre est vide...

Écrit par : promethee | 07/01/2006

pourquoi il y a des gents qui s'obligent a etre vulgaires dans leur commentaires ? domage .

Écrit par : zelda | 08/01/2006

A vendre Porsche 911 complètement ravagée à coup de battes de base-ball.

Écrit par : thorpil | 08/01/2006

très bien dit ! Bravo! ça me rassure de pas être la seule a avoir un ex débile! Y a un paquet de cons sur cette terre a ce que je vois! Merci beaucoup !

Écrit par : scarlyn | 08/01/2006

le clitolola est un clitopafrais un blog vulgaire attire les comms vulgaires.

Écrit par : jennifer | 09/01/2006

blog vulgaire ? Si tout le monde écrivait avec la retenue et la courtoisie des académiciens, la littérature serait aussi intéressante et vivifiante que Trends Tendance ou les pages d'or. A chacun ses lectures, chère jennifer !

Et, juste en passant, la philosophie "blog vulgaire = comms vulgaires" elle est de toi ? Parce qu'elle est très con tu sais ?

Écrit par : dizzy (Zorro) | 09/01/2006

l'halo du clito à lola est parfait en art tout ce qui se justifie est vulvaire (eric hossam)

Écrit par : alceste | 09/01/2006

zorro, c que du cinéma, rien d'autre (clitolola citation) et donc ce que dit zorro n'a pas de valeur. et un peu de logique (faut évidemment faire travailler un peu ses neurones) montre à l'évidence que le vulgaire attire le vulgaire...
bref, le clito de lola est un clitopafrais.

Écrit par : jennifer | 09/01/2006

question c'est une copine à quinne cette jennifer???

Écrit par : cortexxx | 09/01/2006

> Max, elle me fait peur cette chanson :s
le gaucher, mais il a pas toujours été aussi con...
Flash, je vois que tu as du mal à suivre, non il ne s'agit absolument pas de lui!
Dizzy, il ne vaut pas la peine que je perde mon temps à lui faire comprendre le mal qu'il m'a fait... je crois que parfois les choses sont cassées et ça s'arrête là. Sinon si tu te mets à écrire pourrais-t-on avoir une adresse? Blog?
Dex, surtout que je suis Lion ;)
l'aigle, les seins?
Zelda, c'est évident que sa venue n'était pas tout a fait innocente. Je ne suis plus amoureuse de lui, trop de mal à été fait mais je l'aime toujours. On ne zappe pas neuf ans de vie commune en un claquement de doigts comme il semble vouloir me le faire croire! Mais aussi putain qu'est ce que ça arrache l'orgeuil!
Longuesjambes, c'est pas mon genre d'aller péter le matos d'un con. Mais il y a les retours de manivelles et je jubile d'avance parce que cette fille je la connais et je sais qu'elle va lui faire une vie d'enfer!

Écrit par : lola | 11/01/2006

> coco, merci à toi aussi
promethee, ou comme un chinois pas frais, ça reste sur l'estomac pdt très longtemps
Zelda, c'est pour avoir plus de commentaires
Thorpil, si c la batte d'un gd joueur de base ball, je mettrai bien un px
Scarlyn, ce qui me fait peur c'est que tous les ex sont débiles a part rares exception, donc je me dit parfois que j'attire les débiles... hum
Dizzy, cortexxx, jenifer et autres c'est Quinne, qui ne peut plus se mettre sous quinne pcq trop de prob et trop facilement repérable, mais que voulez vous la frustration à plusieurs noms aussi!


Écrit par : lola | 11/01/2006

Si vous etes intéressé je vous conseille d'imprimer l'article, il fait 4 pages, la lecture n'en serra que plus facile. L'article qui suit n'offre pas de solution miracle mais peut permettre d'ouvrir une réflexion pacifiée sur ce qu'est le couple, ce qu'il devient. Bien entendu il n'y a pas de clé tout faite mais bon ça vous intéressera peut être et au pire je me ferrais jeter.
Bonne lecture

Tomber en amour et rester en amour

Introduction
L'institution du mariage passe par des difficultés majeures. Je ne vous apprends rien par cette affirmation. Nous n'avons qu'à constater le nombre de séparations et de divorces de nos milieux pour nous en convaincre.
Certes, il existe des raisons sociologiques à la désagrégation des mariages dans notre monde. Il semble bien qu'il est plus difficile de rester mariés de nos jours qu'à l'époque de nos grands parents. Par ailleurs, nous constatons que des couples actuels parviennent à survivre aux tempêtes que subit leur amour. D'où vient la force de leur union, leur persévérance de couple et leur bonheur? Sans doute de l'amour. Alors il faudrait se demander comment ont-ils évolué dans leur amour pour résister ainsi contre vents et marées?
Dans ce court article, je voudrais tracer les chemins de l'évolution de l'amour. De plus, j'aimerais démontrer qu'une crise dans les relations amoureuses ne doit pas nécessairement aboutir à une rupture, mais qu'elle est souvent une occasion de grandir dans l'amour.
Dans les lignes qui suivent, je voudrais entrer dans le thème du congrès Choisir l'amour. C'est pourquoi, j'aimerais vous donner ma conception de l'amour qui est une réalité vivante toujours en évolution de l'amour-passion à l'amour-amitié. Je vous propose donc de décrire trois étapes essentielles à l'amour: a) l'amour- passion; b) la dépression dans la relation amoureuse; c) et finalement, la compassion entre les époux.
A) La passion amoureuse
Qu'est-ce que "tomber en amour"
Dans l'histoire de leur relation, les couples vivent habituellement deux formes d'amour: un amour fait de passion et un amour basé sur la raison. L'amour-passion se nourrit des différences personnelles des époux: différences de sexe, différences de tempérament, différences de traits psychologiques, différences de qualités et de valeurs morales.... L'amour construit sur la raison, lui au contraire, s'élabore à partir des similitudes des conjoints: mêmes valeurs, mêmes intérêts, même milieu familial, même origine raciale, .... Un mariage qui est fait à partir d'un heureux mélange des deux formes d'amour a plus de chance de réussir. Car si l'élément "différence" apporte plus de passion à la relation, l'élément "similitude" fournit plus de stabilité. Alors que les différences suscitent de l'enthousiasme et de la passion amoureuse, les similitudes chez les époux donnent à leur union de la compréhension mutuelle et l'entente. Un mariage fait uniquement de ressemblances entre les conjoint peut devenir ennuyant. De même, un mariage fondé sur les attraits disparates chez les conjoints peut conduire à une relation trop instable et versatile.
L'amour-passion se nourrit de projections
Au départ, la difficulté dans le couple semble provenir de l'amour-passion où un conjoint essaie de compléter sa personnalité en voulant vivre fusionné aux qualités de son conjoint. Il se sécurise par l'illusion que l'autre viendra combler toutes ses lacunes personnelles et le protéger des insécurités qu'il vit. Un conjoint amoureux découvre chez l'autre des qualités qu'il n'a pas et, dans son élan passionnel il idéalise ces qualités et essaie de les vivre à travers la personne de son conjoint. Les époux ne sont-ils pas "un dans une seul chair"?
Chaque époux se crée alors des attentes par rapport à l'autre qui promet de les remplir plus ou moins explicitement. Souvent, ces attentes sont impossibles à combler. Pensons à des attentes comme les suivantes: "Tu va faire constamment mon bonheur", "Avec toi, je ne serai jamais seul", "Tu me rends importante en société", "Tu vas toujours m'appuyer en tout"...
Les attentes non comblées
Tout marche bien chez un couple dans la jeunesse de leur amour. Mais, un jour, les frustrations quotidiennes et les déceptions viennent miner leurs attentes illusoires. Alors, on prend conscience que son conjoint a ses propres problèmes et limites, et qu'il ne peut remplir les attentes que l'on avait formées à son égard. On croit alors que l'on s'est trompé sur la personnalité de son conjoint; puis, on se laisse envahir par la peur de ne plus pouvoir continuer à vivre dans la relation. Ici, s'amorce une crise qui demande à être résolue dans le sens d'un amour qui s'approfondit et qui devient plus réaliste.
B) La dépression dans la relation amoureuse
À diverses périodes de leur vie matrimoniale, les époux font face à une crise qui demande un changement dans la manière de se relier l'un à l'autre. Voici des indices d'une crise:
1 ) Les comportements du conjoint que l'on percevait comme des qualités, apparaissent maintenant comme des défauts. Exemples: je l'aimais parce qu'il me paraissait tranquille, maintenant je le trouve "plate". Je l'aimais parce qu'elle me paraissait très vivante, maintenant elle m'ennuie, car elle n'arrête pas de parler.
2) Les époux se donnent de moins en moins de gratifications: moins de caresses, moins d'attention, moins de petits soins, moins de compliments, moins de gratitude, moins de joie de vivre ensemble, ...le couple voit leur amour prendre une spirale descendante.
3) La peur l'emporte sur la confiance. Deux grandes peurs de l'enfance émergent chez les époux: le sentiment d'être abandonné par l'autre ou le sentiment d'être envahi au point de penser étouffer dans le couple.
4) La communication conjugale devient tendue; les conjoints essaient de se contrôler mutuellement par différentes manoeuvres pour amener l'autre à changer. On utilise le blâme, le retrait silencieux ou l'agressivité passive.
Les époux vivent alors une crise profonde. C'est alors qu'ils ont un grand besoin d'être aidés et encouragés pour vaincre l'impasse où ils sont arrivés.
C) Le développement de la compassion chez les époux
Comment sortir de l'impasse où se trouvent les conjoints devenus presque des ennemis?
Voici quelques solutions que je vous propose pour la troisième étape de l'évolution de l'amour-passion à l'amour d'altérité.
1) Ne pas dénier la situation pénible, mais en devenir de plus en plus conscient. Quand le dialogue existe encore, tout demeure possible.
2) Prendre conscience qu'une impasse dans la vie amoureuse ne signifie pas une rupture, mais un moment qui appelle un changement de soi et de la manière de se relier à l'autre.
3) Faire le deuil des attentes impossibles que l'on entretient à l'égard du conjoint. Au lieu de s'ancrer dans la déception et l'agressivité, lâcher prise sur ses espoirs irréalistes envers son conjoint.
4) Reconnaître sa frustration et en prendre la responsabilité au lieu de vouloir changer l'autre.
5) Prendre conscience de ses propres limites personnelles dans l'évolution de son mariage.
6) Se pardonner d'avoir eu des attentes impossibles sur son conjoint et lui pardonner ses propres attentes irréelles sur vous.
7) Apprendre à faire pour soi ce que l'on exigeait de l'autre.
8) Voir le changement chez son conjoint comme une possibilité d'épanouissement du couple, même si au début, il peut vous sembler menaçant.
9) Demeurer un témoin présent et plein d'encouragement pour la croissance de l'autre.
10) Apprendre à ne pas prendre sur soi les émotions et les sentiments que vit le conjoint. Mais tout en les écoutant et les comprenant, développer une réelle compassion pour le conjoint qui se débat dans la vie pour grandir à toutes les dimensions de son être.
Conclusion
À force de respect de soi et de l'autre, de confiance et d'amour, les époux en arrivent à dépasser les projections irréelles de l'amour-passion pour en arriver à l'intimité faite d'amitié et de compassion. Les deux époux deviennent des personnes de plus en plus autonomes tout en étant capables de dialogue, de négociation et d'un amour qui devient capable de penser à l'autre tout en se respectant soi-même.
Questions pour poursuivre la réflexion
1. Est-ce que vous vous êtes reconnus dans l'évolution de l'amour au cours des trois étapes: passion, dépression et compassion?
2. Rappelez-vous quelques grandes joies que vous avez actuellement ou que vous avez eus de vivre en couple.
3. Êtes-vous conscients que vous avez passé des moments pénibles dans votre vie de couple? À quels moments?
4. Dites quelles sont vos tactiques préférées pour vouloir "changer l'autre" (blâme, retrait, passivité agressive, infidélité, compétition pour l'amour des enfants, reproches en société, ...). Si vous vous êtes reconnu ou si vous avez reconnu une tactique de votre conjoint, parlez- vous en.
5. Avons-nous solutionné ces passages difficiles de notre vie de couple ou si nous les avons "balayés sous le tapis"? Dites-vous quelles solutions marchent bien pour vous.
6. À quelle étape de votre amour semblez-vous être rendus?
7. Dites à votre conjoint comment vous aimeriez vivre votre vie de couple dans les années qui viennent.

Écrit par : Nouwanda | 11/01/2006

Salut alceste une question, ton pseudo il vient du p'tit Nicolas ?

Écrit par : dizzy | 13/01/2006

hello dizzy il vient de la mythologie et y retourne !
télépathie ? je cherche le petit nicolas ! et sempé par la même occase ! j'irai au dépôt cette semaine (prévu depuis 3 jours) !
dizzy comme dizzy gillepsy ?

Écrit par : alceste | 16/01/2006

cher Alceste, Tout à fait ! Charlie Parker me tentait aussi mais ça n'aurait plus été un pseudo...

Écrit par : dizzy | 16/01/2006

ha ! comme l'inventeur du feu et réinventeur du sax, l'instrument de torture par excellence !
bravo pour la modestie en réserve !

Écrit par : alceste | 16/01/2006

je ne vous oublie pas. -

j'étais ailleurs depuis un certain temps
toujours aussi plaisante à lire
avec tes mots soulignés avec
application..

j'ai pas tout suivi donc, l'ex
là, c'est "le blond" ?


-

Écrit par : strof' | 22/01/2006

strofka reponse cf mail!

Écrit par : lola | 23/01/2006

phentermine phentermine phen-help.short.be
; phentermine phen911.short.be
; tramadol tram911.short.be
; valium val911.short.be ; Thanks!

Écrit par : phentermine | 25/06/2006

cialis http://cial911.short.be
'>cialis http://cial911.short.be
; http://adipx911.short.be
'>adipex http://adipx911.short.be
; http://ultram911.short.be
'>ultram http://ultram911.short.be
; zovirac" target="_blank">http://zovirac911.short.be'>zovirac http://zovirac911.short.be ; Thanks!

Écrit par : cialis | 26/06/2006

Les commentaires sont fermés.