06/02/2007

Lola tu feel le return of the pathétique?

Le grand retour du j'en sais rien moi! J'ai envie de simple et on ne m'offre que du compliqué. J'ai un besoin surdimensionné d'amour et on ne m'offre que la place de celle en attendant l'autre, la mieux. J'ai pas le droit de m'en plaindre, je n'ai pas le droit d'espérer, j'ai juste le droit de fermer ma gueule et ouvrir les cuisses. Je n'ai pas le droit de lui dire que je l'aime, je n'ai pas le droit à plus de tendresse, je n'ai pas le droit de me poser des questions, moi je peux juste donner l'impression d'être toujours en forme, d'avoir toujours envie de tout faire, d'être hyper compréhensive, de tout pardonner, d'être toujours d'accord. Mais moi je crève, parce que moi, j'ai vingt-huit ans, une horloge biologique qui tourne à plein régime, une putain d'envie d'éclater les couples d'amis heureux, qui amenagent une chambre pour leurs progéniture. Parce que moi, le seul truc que j'ai aménagé dernièrement, c'est la putain de bac à litière qui pue de mon stupide chat. Mais voilà, je l'aime trop que pour écouter mon horloge biologique et mes envies de m'installer, j'ai pris une décision et je vais m'y tenir. C'est moi qui vais encore une fois en baver mais la vérité c'est que je préfère encore avoir peur de perdre mon temps avec lui que d'avoir peur de le perdre.

Commentaires

Si c'est que "le return" Parceque rassure toi Lola, sans horloge biologique, sans ces quelques années de plus que tu as sur moi, le return of the pathétique je connais. A mon stade c'est même "le return de la vengeance du remake du pathétique 2". La vie c'est comme une boite de chocolat disait l'autre, ouais, sauf que ladite boite date d'un peu trop longtemps, que lesdits chocolats on t'a jamais dit ce qu'il y avait dedans, et surtout que la personne qui te les fourres (dans la bouche bien entendu) n'y mets pas beaucoup d'amour.
Au moins tu as le droit d'avoir quelqu'un, et quand bien même tu as peur de le perdre, tu n'as pas peur de l'avoir déjà...

Écrit par : Amarok | 16/06/2007

Les commentaires sont fermés.