06/02/2007

Lola tu feel le return of the pathétique?

Le grand retour du j'en sais rien moi! J'ai envie de simple et on ne m'offre que du compliqué. J'ai un besoin surdimensionné d'amour et on ne m'offre que la place de celle en attendant l'autre, la mieux. J'ai pas le droit de m'en plaindre, je n'ai pas le droit d'espérer, j'ai juste le droit de fermer ma gueule et ouvrir les cuisses. Je n'ai pas le droit de lui dire que je l'aime, je n'ai pas le droit à plus de tendresse, je n'ai pas le droit de me poser des questions, moi je peux juste donner l'impression d'être toujours en forme, d'avoir toujours envie de tout faire, d'être hyper compréhensive, de tout pardonner, d'être toujours d'accord. Mais moi je crève, parce que moi, j'ai vingt-huit ans, une horloge biologique qui tourne à plein régime, une putain d'envie d'éclater les couples d'amis heureux, qui amenagent une chambre pour leurs progéniture. Parce que moi, le seul truc que j'ai aménagé dernièrement, c'est la putain de bac à litière qui pue de mon stupide chat. Mais voilà, je l'aime trop que pour écouter mon horloge biologique et mes envies de m'installer, j'ai pris une décision et je vais m'y tenir. C'est moi qui vais encore une fois en baver mais la vérité c'est que je préfère encore avoir peur de perdre mon temps avec lui que d'avoir peur de le perdre.

02/10/2006

Je t'aime un peu, beaucoup, à la folie, passionnément, pas du tout

marguerite

L'amour, je ne connais pas toujours.

Rien n'est jamais assez.

Je ne sais même pas si je perds mon temps. Et je ne sais pas toujours pourquoi j'espère.

Et puis en un coup c'est une evidence: je t'aime et puis c'est tout. Ce n'est pas plus compliqué que ça.

Mais il y a des jours où je t'éclaterai bien la gueule. Ces jours là j'ai des envies de te secouer dans tous les sens et de te dire" je me barre connard! ".

Je regarde les autres hommes qui croisent ma route et je me demande si je serai plus heureuse avec eux, si ils sauront prendre soin de moi, si eux sauront m'aimer. Alors je m'imagine dans leurs bras et la je me sens mal, parce que le fait d'être dans leurs bras induit le fait que je ne sois plus dans les tiens et ça je ne peux pas le supporter.

Alors je reviens sur mes pas et je te sourris, toi tu fais un clin d'oeil et je t'aime à nouveau.

31/08/2006

Confidences sur l'oreiller

 

 

Parfois j'aimerai que ce soit facile. Qu'il y ai toi et moi et nous et puis c'est tout. Mais on est en décalage. Toi tu vas à ton rythme, toi tu prends ton temps pour être sur et tu as raison. Moi j'ai l'impression que j'ai juste échangé une relation contre une autre. C'est comme si je continuais les neuf années que j'ai passé avec mon ex. J'ai visiblement sauté l'étape de la découverte avec toi. Je veux tout et tout de suite et je le veux bien. Alors quand toi tu me ramène à la réalité avec une phrase du genre "Je ne sais pas, désolé, en fait je ne suis pas sur de mon coup", c'est comme si une relation de dix ans s'arrêtait là et je suis complètement perdue.

Mais je me rends compte que même si j'arrivais à faire la part des choses, à séparer la vie avec mon ex et la vie avec toi, même si j'arrivais à me dire que ça ne fais que six mois qu'on est ensembles et même si je me mettais à te découvrir totalement, je regretterai bien plus "nous" que "lui et moi" si tu venais à me quitter.

Alors, est-ce que ça te dirais, qu'on recommence au début?

Je me présente, moi c'est Lola, j'aime pas les légumes cuits, une bonne journée commence à dix heures, j'ai pas mal d'ex mais je m'en fous et toi, t'es franchement pas mal comme mec, c'est quoi ton phone?

06/07/2006

I love U

 Je ne suis pas toujours la plus gentille, ni la plus jolie fille qui est passée par ton lit. Je ne suis pas toujours la plus généreuse, ni même la plus compatissante. Je suis chiante, agressive, caractérielle et je le revendique.

Je ne serai jamais ton héroïne, celle qui pourrait trouver grâce à tes yeux sans concessions, je serai toujours cette brune un peu boulotte, emmerdeuse et putain qu'est ce qu'elle est chiante. Mais toujours cette brune qui t'aime.

Pour moi, il n'y a pas de Good by my Lover qui tiennent et Sorry seems NOT to be the hardest word! Alors pardon de ne pas te prouver chaques jours combiens tu comptes pour moi et combiens j'ai confiance en toi. But I can't live without U.

22/05/2006

Mon blond, ce héros

 

Pour un contrôle plus optimal et pour l'évitement systématique de se faire traiter d'emmerdeur sur ce blog, mon blond tente de me souffler des idées de poste. Ce matin il m'a proposé de raconter qu'il venait de me faire dix-huit compliments incroyables.

 

Alors voilà c'est dit, sauf que je vais tout de suite rétablir la vérité: il y avait tout de suite cinq compliment que j'ai dû mandier. Il a commencé avec tu as un beau doigt, une belle oreille, un beau cheveux et puis quand j'ai dit que ça c'était trop facile, il a rajouté une belle tête, une belle fesse.

 

Elles sont foireuses tes suggestions mon chou, je préfère continuer à dire que t'es un emmerdeur.

Mais un emmerdeur que j'aime le plus au monde.

18/05/2006

Mortal Combat

 

Putain c'est un combat de tous les jours d'être ta copine.

C'est pas la peine de vouloir me changer à tout prix, je suis comme ça et ça me convient. Au lieu de te battres pour me changer, bats-toi pour m'accepter comme je suis. La victoire en sera d'autant plus méritoire.

Et puis dis-toi que ce que tu as du mal à accepter chez moi, ce sont tous ces petits détails qui ont fait qu'à un moment donné tu t'es intéressé à moi et qui certainement te manqueront quand je serai loin de toi.

Aller va, embrasses-moi et oublions ça, parce que c'est aussi ça que j'aime chez toi, ton intransigeance!

07/04/2006

Question reponse?

 

C'est pas facile tous les jours.

Et Jean-Jacques avait raison, il y a une question dans "je t'aime" qui demande, m'aimes-tu toi?

Mais y a-t'il quelque chose dans ta question "tu m'aimes?" qui affirme que toi tu m'aimes?

17/02/2006

Phase pathétique gnangnan mais j'adore!

 

Je suis heureuse.

Pas parce que j'ai eu ce que je désirais si fort mais parce que j'ai eu raison de désirer cette chose si fort. J'ai fait le bon choix, j'ai perdu ce qui n'étais pas important et j'ai gagné ce qui compte vraiment.

Cette chose c'est toi et je ne regrette rien, ni de m'être assise sur mon orgeuil ni d'avoir manqué souvent de dignité. Parce que ça en valait la peine, parce que tu en valais la peine.

Je ne suis pas fachée de devenir "gnangnan" ni de me répandre en niaiseries et mièvreries. Je m'en fous de perdre la face, je n'ai pas peur du ridicule, parce que je t'aime.

Et je suis heureuse.

 

 

01/12/2005

Echecs à la reine

J'ai peur de faire un faux pas, j'ai peur de perdre ce que je n'ai pas, j'ai peur de me sacrifier inutilement, j'ai peur que la chute soit longue et j'avance à l'aveugle.
Je ne suis sure de rien et pourtant je vends la peau de l'ours avant de l'avoir tué. J'avance mes pions sans rien connaître aux echecs.
 
Rien à foutre, je crois en la chance du débutant et tant pis pour la probable chute, au moins j'aurai vécu!